DEVENIR COMBATTANT CYNOPHILE

S’engager comme combattant cynotechnique, c’est utiliser les qualités sensorielles et comportementales du chien pour remplir des missions très variées. De votre efficacité, peut dépendre la sécurité de vos camarades.

Après votre formation militaire initiale et votre spécialisation, vous aurez la responsabilité du dressage et de l’entraînement d’un chien. Vous serez capable de le diriger durant les missions de protection des installations sensibles, d’appui au combat, notamment en opérations extérieures, ou de recherche d’explosifs.

Soldat avant tout, vous développerez vos savoir-faire techniques et tactiques et votre condition physique afin de vous perfectionner et de remplir les missions communes de l’armée de Terre, qui pourront aller jusqu’à l’engagement du combat.

Profil recherché :
Vous aimez le contact avec les animaux ? Vous êtes méthodique, patient(e), persévérant(e), vous avez le sens pratique et l’esprit d’initiative ? Ce sont des qualités que l’armée de Terre attend de vous pour être combattant cynotechnique :
- H/F entre 17,5 et 30 ans au plus de nationalité française, en règle avec les droits civiques français ;
- Diplômé(e)s type CAP/BEP ou BAC (apprécié mais non obligatoire). Sans condition de diplôme.

Type de contrat/statut/rémunération :
- Contrat à durée déterminée de 1 an sous statut VDAT (Volontaire de l'Armée de Terre) ou 2 à 10 ans renouvable sous statut EVAT (Engagé Volontaire de l'Armée de Terre) ;
- Militaire du rang (1ère classe au bout de 6 mois puis possibilité de monter en grade) ;
- Rémunération de 1250 euros nets par mois (logé, nourri en régiment) pour un(e) célibataire sans enfant en début de contrat.

Découvrez dès maintenant les démarches pour vous engager !